Qu'est ce que la NMO (Emdr+) ?

Le protocole de la thérapie NMO (Emdr+) repose sur un ensemble de principes qui sont essentiels à une approche humaniste et intégrative de la médecine et de la santé : la confiance dans la capacité d’auto guérison propre à chacun, l’importance de l’histoire personnelle, une approche centrée sur la personne, un pouvoir restauré, l’importance du lien corps-esprit, un bien-être et une amélioration des performances.

Plusieurs études contrôlées ont démontré la remarquable efficacité de la thérapie EMDR pour la résolution les états de stress post-traumatiques (ESPT en français, PTSD dans la littérature anglo-saxonne), autant chez les victimes de traumatismes civils (viols, accidents, deuils) que chez les vétérans de la guerre du Vietnam ou les victimes de conflits dans les pays en voie de développement. De fait, à ce jour, la thérapie EMDR est une des méthodes de traitement des états de stress post-traumatiques (ESPT ou PTSD) les mieux documentées par la littérature scientifique.​


D'où vient la NMO (Emdr+) ?

La thérapie NMO est issue de l'EMDR, qui a été créée à la fin des années 80 dans la Baie de San Francisco. En moins de 10 ans, elle est devenue un des modes de traitement psychothérapeutique du PTSD (ou ESPT : État de Stress Post-Traumatique) ayant donné lieu au plus grand nombre d’études cliniques. Ses initiales viennent de son appellation anglo-saxonne "Eye-Movement Desensitization and Reprocessing" ou "Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires", même si la méthode ne se limite désormais plus à l’utilisation des mouvements oculaires.


La NMO (Emdr+), comment ça marche ?

la thérapie NMO (EMDR+) utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires – le consultant suit les doigts (ou la baguette) du thérapeute, qui passent de droite à gauche devant ses yeux.


0